/CASE STUDY OPTORG/ TRACTAFRIC

CASE STUDY OPTORG/ TRACTAFRIC

Courant 2011, PATH FINANCE propose à la société OPTORG, utilisateur de Kyriba pour son siège français, d’étendre son application pour ses 30 filiales africaines, et de coordonner le projet selon une méthodologie maintenant éprouvée.

La société OPTORG accepte et retient la logique de paramétrage de Kyriba proposée par PATH FINANCE, en substitution de celle alors en place.

Les équipes de PATH FINANCE reprennent le paramétrage des sociétés, banques, agences, comptes et déploient le périmètre des filiales africaines. Les différents packages de reporting prêts à l’emploi permettent de répondre rapidement aux besoins :

  • des filiales en fonction de leur maturité de gestion respectives, de celle où la fonction trésorerie est gérée par de simples comptables à celle où elle est pilotée par des financiers chevronnés,
  • des utilisateurs du siège souhaitant disposer d’analyses consolidées.

Pendant cette phase de pré-déploiement, et au fur et à mesure du démarrage des différents services bancaires de livraison, les relevés bancaires viennent alimenter la plateforme Kyriba, mais sans régularité maîtrisée.

Enseignements

Pendant la phase de déploiement, OPTORG délègue à PATH FINANCE le monitoring quotidien de la base Kyriba sur son nouveau périmètre africain. L’objectif est double :

  • s’assurer que les livraisons de fichier sont bien régulières et respectent la continuité des soldes,
  • simplifier le transfert de compétences aux utilisateurs finaux lors de la mise en production en leur livrant :
    • un environnement familier : les utilisateurs travaillant sur leurs propres données et non des jeux d’essais non représentatifs,
    • une base à jour des intégrations :
      • prise en main immédiate du logiciel,
      • sur les opérations du jour, plus besoin de jongler évitant de devoir continuer à gérer la trésorerie dans un autre environnement, dans l’attente que leur nouveau logiciel soit opérationnel.

La formation s’est effectuée donc directement sur les nouveaux outils, avec un maximum d’efficacité tout en monopolisant les équipes un minimum.

2017-09-12T15:21:16+00:00