/CASE STUDY TOTAL

CASE STUDY TOTAL

Premier projet d’envergure dès la création de PATH FINANCE.

Après la fusion ELF – FINA, TOTAL confie à PATH FINANCE en 2001 un rôle de coordinateur pour suivre le projet de déploiement local du logiciel XRT sur un périmètre de 40 filiales africaines et DOM-TOM.
Le choix de la solution XRT était acté car déjà déployé dans certaines filiales ELF.

Très rapidement, et confrontés à une multitude de problématiques non prévues :

    • manque de ressources pour gérer les différentes missions terrain,
    • difficulté pour la mise en place de la collecte des relevés,
    • hétérogénéité des compétences des équipes locales,

TOTAL nous sollicite pour gérer l’ensemble du projet dans ses différentes composantes.

La collecte des extraits de compte est la première étape à organiser pour les entreprises du continent africain souhaitant mettre en place des logiciels de gestion de trésorerie et/ou de rapprochement bancaire.

Parce que la télématique bancaire n’est pas normalisée dans les différents pays d’Afrique, les établissements bancaires, qu’ils soient nationaux ou étrangers, restituent des extraits de compte qui présentent d’importantes différences dans la codification et le niveau de détail des opérations… en effet, chaque banque proposait sa solution propriétaire tant dans le mode de diffusion (web, e mail, transfert de fichier…) que dans le format des données (Etebac, Swift, ASCII… papier).

Pour un trésorier, cette multitude d’offres est très complexe à gérer, tant fonctionnellement que techniquement, de par les nécessités d’installation locale, de formation et de maintenance de ces logiciels propriétaires.

Forte du poids de TOTAL et de son expertise technique, PATH FINANCE rencontre une à une chacune des banques et :

  • impose progressivement aux banques un mode opératoire unique et universel : l’envoi quotidien à chaque filiale concernée d’un mail contenant l’extrait de compte des opérations de la veille,
  • exploite l’opportunité de développer de nombreux composants de correction et/ou de conversion des fichiers bancaires, indispensables au déploiement de logiciels sur les zones Antilles, Afrique, Océan Indien et Moyen Orient.

Ces composants spécialisés permettent aujourd’hui de :

  • vérifier la conformité de ces fichiers au format convenu (AFB120, PF128, SWIFT MT940,…),
  • apporter les corrections nécessaires dans tous les cas expertisés où ce format n’est pas 100% conforme à la norme (un cas sur deux),
  • vérifier la qualification individuelle de chacune des transactions des relevés et la requalifier selon un dictionnaire uniforme et exploitable dans les logiciels déployés en aval.

L’ENJEU MAJEUR : manque d’informations fiables et comparables sur le périmètre géographique concerné.

LES RAISONS :
  • disparité des solutions de gestion de trésorerie : de la gestion manuelle à l’utilisation d’un logiciel dédié + des niveaux « métier » très inégaux,
  • télématique bancaire non normalisée : chaque banque pouvant proposer une solution propriétaire tant dans le mode de diffusion (web, email, transfert de fichier…) que dans le format des données (Etebac, Swift, ASCII…papier).
LES CONSÉQUENCES : pour un trésorier, une multitude d’offres très complexe à gérer, fonctionnellement et techniquement, de par les nécessités d’installation locale, de formation et de maintenance de ces logiciels propriétaires.
LA PRESTATION REQUISE : homogénéiser les pratiques financières de ses filiales sur 40 pays, tant dans l’utilisation d’un système commun que dans un programme de mise à niveau global du métier.
PATH FINANCE A FOURNI :
  • un chef de projet en régie basé au siège du client pendant les 8 mois du projet,
  • l’audit de chaque filiale, tant dans son organisation interne que dans sa relation avec les banques locales,
  • le déploiement du logiciel XRT et de convertisseurs de fichiers bancaires spécifiques développés par PATH Finance,
  • un programme de formation et d’accompagnement pour une remise à niveau de chaque département financier.
RÉSULTAT : des filiales complètement opérationnelles.

Le projet est indéniablement une réussite :

  • « Quand on a évoqué le projet en interne, les équipes nous ont annoncé un délai de 4 ans pour sa mise en place. Grâce à l’équipe PATH FINANCE… je peux vous confirmer que sur le terrain, le projet trésorerie aura été un succès incontestable…. » – , nous avons réussi ce challenge en 9 mois, merci à vous tous. » – L. KANE – TOTAL
  • « Merci à l’équipe PATH FINANCE… je peux vous confirmer que sur le terrain, le projet trésorerie aura été un succès incontestable…. » – C. DIKONGUE – TOTAL
  • « … J’espère avoir le plaisir de retravailler ensemble. En tant qu’un des anciens responsables du projet, je vous remercie de toute la compétence que vous avez apporté à notre projet Trésorerie… » – D. SOULLIER – TOTAL
2017-09-12T13:25:02+00:00