/CASE STUDY CFAO

CASE STUDY CFAO

En 2004, le Groupe CFAO, ayant eu connaissance du travail réalisé pour TOTAL et rencontrant les mêmes problématiques sur un périmètre très similaire, contacte PATH FINANCE. Nous proposons une approche globale, capitalisant sur nos expériences, au travers d’une analyse chiffrée détaillée et comparative entre les offres XRT, SAGE et Kyriba, éditeur proposant une approche nouvelle avec une solution innovante 100% SaaS.

Cette solution et l’évolution des technologies et des outils de communication, en particulier d’internet, nous apparaît comme une évolution majeure dans notre métier et une réponse évidente dans notre capacité à accompagner nos clients. Aucune installation locale, une base de donnée commune et partagée, l’accès à chaque utilisateur au périmètre qui le concerne (local, régional, global) sont des atouts indéniables.

Convaincu de cette plus-value, CFAO demande le projet et désigne les premiers sites pilotes devant valider l’adéquation fonctionnelle de l’offre et les temps de réponse d’une connexion à distance (Internet étant encore limité dans certains pays).

Enseignements

Ce projet d’envergure est géré chez CFAO par une seule personne. Elle coordonne en interne les demandes successives des filiales souhaitant bénéficier du projet, et définit un planning en fonction de la priorité des enjeux financiers. L’objectif affiché est d’autofinancer les filiales suivantes par les économies réalisées sur les filiales déjà déployées.

2005, les équipes de PATH FINANCE coordonnent le projet dans sa dimension fonctionnelle, technique et métier, et prennent en charge l’organisation :

  • d’une mission locale d’audit réunissant les équipes des différentes filiales,
  • du pré-déploiement à distance des outils de collecte et de la plateforme Kyriba,
  • d’une mission locale de formation des équipes sur les logiciels et sur le métier de trésorier.

Au-delà de son rôle d’intégrateur, PATH FINANCE réfléchit à une solution permettant de supprimer tout traitement local des fichiers bancaires. Afin de ne pas reporter cette problématique en central, l’idée est d’aboutir à une plateforme d’automatisation la plus complète des différents traitements, opérationnelle en salle blanche en 24/7 assurant une gestion au fil de l’eau des fichiers reçus et leur dépôt sur la plateforme Kyriba pour intégration.

C’est pour cela que sera créé MULTIPATH, grâce auquel PATH FINANCE apporte également la garantie de la qualité des informations bancaires qui alimenteront les outils de ses clients :

  • une seule nomenclature de codes opération quels que soient le pays et la banque concernés,
  • un niveau de précision bien plus riche que celui offert en standard.

Le logiciel Kyriba, auto-alimenté par des relevés enrichis et normalisés selon cette nomenclature unique, donne ainsi toute la mesure de sa puissance de contrôle :

  • les opérations bancaires sont correctement identifiées et précisément analysées ,
  • les dates de valeur contrôlées par rapport à celles négociées sont appliquées,
  • des reportings et procédures dédiés sont mis en place et simplifient le process de réclamation.

Le projet est une réussite à deux niveaux :

  • pour CFAO : avec un trend de plus 2 millions d’euros annuels de remboursements des banques, soit 10% des enjeux,
  • pour PATH FINANCE : avec le démenti formel de l’idée communément admise selon laquelle mettre en place un logiciel financier en Afrique est impossible. Cela reste un défi et c’est notre métier.
2017-09-12T11:15:47+00:00